iPhilo » A Saint-Emilion, la balade des philosophes

A Saint-Emilion, la balade des philosophes

23/05/2017 | par Alexis Feertchak | dans Art & Société | 2 commentaires

Download PDF

ÉVÉNEMENT : De mercredi à dimanche, se déroule le festival Philosophia dans le village mythique du Bordelais. Les milliers de visiteurs seront comme les élèves d’Aristote qui se promenaient au 4e siècle avant J.C. dans Athènes.

Les péripatéticiens seront des milliers cette semaine à Saint-Emilion dans le village bordelais classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Il ne s’agira pas de commerce des charmes, mais bien de philosophie.

Les visiteurs du festival Philosophia, qui ouvre à partir de mercredi sa 11ème édition, seront les lointains descendants des élèves d’Aristote, qui écoutaient les leçons de leur maître au 4e siècle avant Jésus-Christ dans le cadre de l’école qu’il avait fondée, le Lycée. Adepte d’une méthode qu’il appelait peripatos (mot grec signifiant la promenade) et qu’il appliquait à ses élèves, les péripatéticiens, Aristote enseignait le matin à ses disciples les plus savants et le soir à tous ceux qui souhaitaient s’initier à sa philosophie. Cette œuvre de vulgarisation faisait partie intégrante d’une philosophie antique qui se voulait à la fois recherche de la vérité et manière de vivre. La philosophie se vivait comme une balade dans un espace non clos, loin de la position assise de rigueur dans les amphithéâtres de l’Université. «Dites-moi si vous savez flâner et comment vous vous promenez et je vous dirai quelle est votre philosophie», affirmait le philosophe Dominique Janicaud dans son dernier livre, Aristote aux champs-élysées, terminé quelques jours avant sa mort, sous-titré «Promenades et libres essais philosophiques» et publié en 2003 dans la collection «Encre marine» des Belles Lettres.

La flânerie est de rigueur dans les ruelles médiévales, les vignes, les cloîtres et les caves de Saint-Emilion, dans le vignoble de Pomerol ou la bastide de Libourne. Une quarantaine d’intervenants, philosophes, mais aussi astrophysiciens, historiens, anthropologues ou œnologues feront dès demain et jusqu’à dimanche œuvre d’éducation populaire. Un programme exigeant et ludique de conférences, d’ateliers, de débats et de balades permettra de profiter de visiter l’un des plus beaux villages de France tout en philosophant. Cette année, la thématique du corps sera à l’honneur. Voici ce qu’en dit l’association « Idées nouvelles », qui organise Philosophia :

« Objet de désir, de revendication, politique, sociale, identitaire… Le corps est un sujet qui nous touche tous. Nous avons tous un corps ! Qu’il soit contrainte ou moyen, le corps est le premier et incontournable médium de nos pensées et de nos actes. Au cours de l’histoire, les philosophes ont appréhendé la question du corps de bien des façons, souvent contradictoires. Notre époque, nourrie de ces réflexions, de ces recherches, a-t-elle un regard différent sur le sujet? Vers où notre jugement et notre perception du corps nous amènent-ils ? Au croisement des axes philosophiques, mais aussi artistiques, scientifiques, anthropologiques, sociologiques, Philosophia se donne, cette année, pour objectif unregard et une mise en perspective de ces sens et considérations du corps ».

Sur ce thème, vous pourrez retrouver les balades philosophiques de Bernard ANDRIEU, Jean AUDOUZE, Olivier BLEYS, Ottilie BONNEMA, Anne-Marie COCULA, Yves CUSSET, Anne-France DAUTHEVILLE, Vincent DELECROIX, Raphaël ENTHOVEN, Didier FASSIN, Michaël FOESSEL, Sophie GEOFFRION, Christian GENTET, Mélanie GOURARIER, Sylvie HELLO, Thierry HOQUET, Frère JEAN, Pierre-Marie KELLER, Katia LEGERET, Martin LEGROS, Philippe MAYNIAL, Francis METIVIER, Aurore MREJEN, Yves MICHAUD, Lionel NACCACHE, Laurent NEVEU, Matthieu NIANGO, Laurence NIEDZWIECKI, Sophie NORDMANN, Mazarine PINGEOT, Jean-François PRADEAU, Hubert PROLONGEAU, Michel SERRES, Isabelle SORENTE, Céline SPECTOR, Adèle VAN REETH.

Lire dans Le Figaro : A Saint-Emilion, le festival de philo plus attendu qu’un grand cru

Je serai ce weekend à Saint-Emilion pour rencontrer ces promeneurs, adeptes de la philosophie des champs et des vieilles pierres. Vous pourrez lire dimanche sur le site du Figaro mon petit reportage sur ce rendez-vous philosophique incontournable. Comme l’écrivait Fabien Trécourt en 2013 dans Le monde des religions, « à l’instar du Saint-Emilion, Philosophia s’impose comme l’un des meilleurs terreaux de la pensée ».

 

Alexis Feertchak

Alexis Feertchak est journaliste au Figaro et rédacteur en chef du journal iPhilo, qu’il a fondé en 2012. Diplômé de Sciences Po Paris et licencié en philosophie de l’Université Paris-Sorbonne après un double cursus, il a été pigiste pour Philosophie Magazine et collabore régulièrement avec l’Institut Diderot, think tank de prospective. Suivre sur Twitter : @Feertchak

 

Inscrivez-vous à la newsletter iPhilo !

Recevez le premier journal en ligne gratuit écrit par des philosophes dans votre boîte mail !

 

Commentaires

In vino veritas ? Ma foi , je serais bien le dernier à ne pas être d’accord !

par Philippe Le Corroller - le 24 mai, 2017


J’y suis allée déjà une fois, il y a quelques années, c’est formidable !

par Mme Michû - le 24 mai, 2017



Laissez un commentaire