Laure Barillas

Laure BarillasLaure Barillas est doctorante en Philosophie à l’Ecole normale supérieure de la rue d’Ulm où elle prépare une thèse sur «le temps de la morale chez Jankélévitch, Nabert et Sartre», sous la direction de Frédéric Worms. Avec ce dernier et Pierre-Alban Gutkin-Guinfolleau, elle a rédigé la présentation de l’ouvrage de Jankélévitch, L’Aventure, l’Ennui, le Sérieux, publié aux éditions Flammarion dans la collection «Champs essais».

Jean Nabert, histoire d’un oubli

20 décembre 2017 | Laure Barillas

ANALYSE : Nous vous proposons de découvrir un philosophe français trop méconnu, Jean Nabert. Pourquoi donc ? Pour se confronter à une théorie du mal d’une puissance inégalée. Pour comprendre que l’existence est bien cet effort nécessaire et vain pour s’égaler à soi-même. Pour emprunter un chemin différent de celui que la phénoménologie a tracé dans l’histoire de la philosophie française contemporaine, pour apercevoir donc un autre 20e siècle philosophique en France.