Laure Becdelièvre

Laure BecdelièvreLaure Becdelièvre est ancienne élève de l’École Normale Supérieure de la rue d’Ulm et docteur en littérature comparée de l’Université Paris IV-Sorbonne. Auteur de Nietzsche et Mallarmé. Rémunérer le « mal d’être deux » (Éditions de la Transparence, 2008), essai distingué par le prix Henri Mondor 2009 de l’Académie française, elle a publié en mai 2012 Au creux des heures. De Mrs Dalloway à The Hours.

Le crépuscule des genres

14 novembre 2012 | Laure Becdelievre

Qu’il s’agisse du débat sur le mariage homosexuel ou de la polémique qui, il y a quelques mois encore, faisait rage autour des nouveaux manuels scolaires de Sciences et Vie de la Terre, la question des genres fait plus que jamais la une de l’actualité. Les réflexions de la romancière anglaise Virginia Woolf, compilées dans Une chambre à soi (1929), apportent à cet égard un éclairage singulier que le film The Hours, réalisé en 2002 par l’Américain Stephen Daldry, prolonge de la façon la plus stimulante qui soit.

Déconnexion : quand l’arrivée des beaux jours incite à l’épicurisme

4 juin 2012 | Laure Becdelievre

Carpe diem. Cueille le jour présent. Cueille l’instant, la surprise qui s’offre à toi. Cueille la minute, la seconde, dont l’épaisseur tout à coup se donne à goûter.

L’acteur politique

15 avril 2012 | Laure Becdelievre

Il y a bientôt un an, le festival de Cannes découvrait Pater. Le cinéaste français Alain Cavalier, se mettant lui-même en scène aux côtés de Vincent Lindon, y interroge, y éprouve, la frontière entre fiction et réalité. Dans cette fantaisie expérimentale, on voit l’acteur chargé de jouer à l’homme politique.