Pause estivale, mais avec une … initiation aux exercices spirituels à la manière antique !

27 juillet 2016 | iPhilo

PAUSE ESTIVALE : cet été, retrouvez des vidéos de Xavier Pavie sur les exercices spirituels antiques et contemporains ; à la rentrée, une nouvelle rubrique "Les grands textes de la Philo" présentée par Daniel Guillon-Legeay.

Inscrivez-vous à la newsletter iPhilo !

Recevez le premier journal en ligne gratuit écrit par des philosophes dans votre boîte mail !

Pourquoi nommer la Shoah ? Nommer une chose, c’est la désigner dans son être

12 juillet 2016 | Didier Durmarque

ANALYSE : Qu'est-ce que la Shoah ? Un événement historique ou un objet pour la pensée, voire un concept philosophique ? A l'occasion de la mort d'Elie Wiesel, Didier Durmarque interroge le terrible mot.

Bac Philo : la méthode ou du bon usage de la raison selon Descartes

10 juin 2016 | D. Guillon-Legeay

COMMENTAIRE DE TEXTE : quoi de mieux qu'un bon exemple pour se préparer au Bac Philo qui aura lieu dans quelques jours. Alors, à vos crayons avec René Descartes !

Festival à La Bellevilloise : Philosophie Magazine a 10 ans !

8 juin 2016 | iPhilo

ANNIVERSAIRE : le magazine lancé en 2006 a réussi son pari. Faire et du journalisme, et de la philosophie : réconcilier le temps court des uns avec l'universalité des questions posés par les autres. Bravo !

Günther Anders : l’obsolescence de l’homme et la question du nihilisme moderne

23 mai 2016 | Didier Durmarque

ANALYSE : à l'heure de la crise écologique et du transhumanisme, il est de temps de (re)découvrir l'un des plus fins analystes de la modernité et de la raison, capables de produire de l'immonde.

Spinoza : liberté et déterminisme

8 mai 2016 | Eric Delassus

ANALYSE : Comment penser une liberté qui n’ait plus rien à voir avec le libre arbitre ? Comment penser la liberté à l’intérieur même du déterminisme ?

Deleuze : entrer dans une pensée en acte

24 avril 2016 | Jean-Clet Martin

GRAND ENTRETIEN : le philosophe proche de Gilles Deleuze nous explique sa vision et sa définition de la philosophie, ainsi que sa volonté d'inscrire la pensée des anciens philosophes dans le temps présent.

BHL ne voyagera plus pour éviter que des guerres ne se déclenchent sur son passage

1 avril 2016 | Alexis Feertchak

CONFIDENTIEL : Bernard-Henry Lévy s'est confié à la rédaction d'iPhilo. Il fait aujourd'hui le bilan de sa vie, une occasion pour le nouveau philosophe de sortir un livre sur ses fautes. Plusieurs tomes sont à prévoir.

Clausewitz ou la fausse modernité

16 mars 2016 | Bruno Jarrosson

ANALYSE : Clausewitz a réussi à banaliser la barbarie alors qu’il visait l’inverse. Brûler Clausewitz ? Certes non, mais au contraire le connaître pour en définir les limites.

Anne Finch : femme philosophe et grande oubliée !

8 mars 2016 | Laurence Vanin

TRIBUNE : pour la Journée de la femme, Laurence Vanin propose de faire sortir de l'oubli une femme philosophe du 17e siècle et plus largement de retrouver dans l'histoire de la philosophie l'importance des figures féminines.

Sagesse et résignation

5 mars 2016 | Eric Delassus

BONNES FEUILLES : la résignation qui a si mauvaise presse est-elle un mauvais affect pour atteindre la sagesse ? N'y-a-t-il pas au contraire dans une forme d'acceptation libre quelque chose de la sophia ?

Michel Onfray : pour le portrait d’un philosophe en poète

29 février 2016 | Adeline Baldacchino

BONNES FEUILLES : On connait bien Michel Onfray, l’homme de médias, passionné de politique, capable d’évoquer la vie sexuelle des anguilles, entre deux commentaires sur le capitalisme néolibéral. Mais connaît-on le poète ?

Rousseau : de la perfectibilité à l’inégalité parmi les hommes

24 février 2016 | D. Guillon-Legeay

ANALYSE : La critique de Rousseau résonne d’une étrange actualité, si l’on songe que la fortune des quatre-vingt-cinq plus riches milliardaires équivaut à celle de la moitié de l’humanité.

Umberto Eco : morceaux choisis

20 février 2016 | Umberto Eco

HOMMAGE : pour la mort d'Umberto Eco, nous publions deux extraits de son ouvrage Cinq questions de morale publié en 2000 chez Grasset

Bachelard aujourd’hui ?

14 janvier 2016 | Francois Chomarat

ANALYSE : Pourquoi Bachelard aujourd'hui, finalement ? Parce qu'il nous permet d'entrer dans notre propre temps de manière intelligente, avec notre raison, notre imagination, notre corps.

De l’histoire de la philosophie à la philosophie de l’avenir

14 décembre 2015 | Laurent Muller

TRIBUNE : à la lecture du philosophe Jean-Marie Guyau, le philosophe Laurent Muller se demande si la solution à notre inquiétude de l’avenir ne passerait pas d’abord par la morale, une morale vivante et vivifiante, personnelle et antidogmatique – et non pas la politique, génératrice intarissable de déceptions.

Rousseau, fondateur de l’ethnologie ?

30 novembre 2015 | Claude Obadia

ANALYSE : L'oeuvre de Rousseau manifeste le souci prépondérant d'élucider la question du mal. Rousseau serait-il le fondateur des sciences de l'homme ?

De quoi André Glucksmann est-il le nom ?

12 novembre 2015 | Philippe Granarolo

HOMMAGE : Un philosophe essentiel pour notre génération vient de tirer sa révérence. Rappeler les grandes étapes de l’itinéraire d’André Glucksmann relève sans doute d’un devoir de mémoire, mais aussi du bilan d’un moment charnière de notre histoire.

René Girard : le miroir et le masque

5 novembre 2015 | Alexis Feertchak

HOMMAGE : Pour éclairer cette confusion entre culture et violence dans le brouhaha de l’histoire humaine, René Girard, le penseur du mimétisme, manquera à beaucoup.

La dé-moralisation et la démoralisation

1 novembre 2015 | Christian Godin

TRIBUNE : Le sujet est démoralisé parce qu’il ne voit dans le réel aucun motif d’espoir, et il ne voit dans le réel aucun motif d’espoir parce qu’il est démoralisé.

Les trois combats d’un Parfait cathare : Georges Canguilhem

28 octobre 2015 | Robert Redeker

TRIBUNE : Robert Redeker livre ses réflexions sur les combats de la vie de Georges Canguilhem, entres autres la Résistance, ses engagements politiques, l'enseignement de la philosophie et ses travaux sur la biologie.

Au-delà du progressisme ?

4 octobre 2015 | Philippe Granarolo

TRIBUNE : La civilisation occidentale si longtemps dominante a imposé les cadres de son finalisme au reste de la planète, et l’on doit se demander si ce que Robert Redeker nomme « définalisation » peut prendre une autre tournure que l’effondrement tragique que Nietzsche baptisa du nom de « nihilisme ».

L’Égoïsme : faut-il vraiment penser aux autres ?

18 septembre 2015 | Dominique Lecourt

TRIBUNE : En portant au pinacle la sécurité et la propriété, les soixante-huitards deviennent des conservateurs light. On constate chez eux un impressionnant immobilisme politique, une inquiétante atonie intellectuelle et une indéniable décadence morale.

Onfray, ce pelé, ce galeux, ce Phénix matérialiste

29 juin 2015 | Robert Redeker

TRIBUNE : Tout Onfray se déploie dans Cosmos : l’homme et sa pensée. Loin des postmodernes ou de la French Theory, des penseurs germanolâtres et germanopratins, Michel Onfray est ce qu’on appelait au XVIIIème siècle, dans une acception typiquement française, « un philosophe ». Préférant la campagne aux villes, il souhaite philosopher « hors des clous ».

A l’attention de nos lecteurs

11 mai 2015 | iPhilo

BREVE : Vous l'avez peut-être remarqué, mais le site iPhilo a été indisponible pendant quelques jours. Nos serveurs ont été attaqués par un flibustier 2.0 qui souhaitait visiblement les utiliser pour son propre compte. L'attaque, très sévère, a conduit à l'arrêt de nos serveurs ; il nous a fallu en changer en toute urgence.

La cause des animaux, pour un destin commun

2 mai 2015 | Laurence Harang

RECENSION : Le titre du dernier livre de Florence Burgat est assez éloquent : « La cause des animaux, pour un destin commun » implique bien l’idée de prises de position, de luttes afin de partager l’existence des êtres sensibles et de parvenir à vivre ensemble.

La raison des normes. Essai sur Kant

24 avril 2015 | Jean-Francois Kervegan

ANALYSE : Le philosophe Jean-François Kervégan nous présente son dernier ouvrage, consacré à la pensée de Kant, au présent, pour éclairer notre rapport aux normes et à la normativité.

Un dispositif de pouvoir foucaldien emblématique : le supermarché

30 mars 2015 | Simon Lemoine

ANALYSE : Avec les nombreuses micro-influences mises en œuvre par le supermarché à notre insu, on me fait voir et on me cache, on me regarde sans être vu, on régule les discours auxquels je puis avoir accès et que je pourrais tenir, et on met à contribution mon corps : l'individu est aliéné par le dispositif de pouvoir qu'il fréquente.

L’attention permanente du philosophe au quotidien

20 mars 2015 | Mael Goarzin

ANALYSE : On trouve dans les différents textes stoïciens un souci très précieux du quotidien, qui permet, dès la première lecture, de mettre en pratique les conseils que l’on y trouve. Epictète rappelle sans cesse la nécessité de mettre en pratique les principes stoïciens, comme je l’ai rappelé dans la première partie de cet article.

Machiavel : la forêt et l’arbre ou le creuset florentin

27 février 2015 | Jean-Louis Fournel

TRIBUNE : Machiavel déroute, Machiavel saisit son lecteur, l’intrigue et le désarçonne comme s’il s’agissait d’un homme et d’une oeuvre uniques, déplacés. Un homme et une oeuvre que l’on pourrait croire, donc, sans lieu et sans ancrage. Le Prince, qu’il appelait son “opuscule”, et les Discours sur la première Décade de Tite live ont donné à Machiavel une place de choix dans la vieille histoire de la pensée politique mais, du même coup, sa florentinité tend souvent à s’effacer devant l’universalité conférée à son oeuvre.

Education : faire attention à l’attention

18 février 2015 | Natalie Depraz

TRIBUNE : Comment donc « faire attention » à l’attention ? La question peut paraître circulaire, puisqu’on y utilise l’acte même d’attention pour accéder à ce qu’on cherche à identifier : l’attention. Justement, c’est ce que la circularité révèle : l’attention n’est pas un contenu de connaissance ou d’action, un état, un acte ou une activité, mais la modalité (par principe multiple) de ces activités.

La nécessaire mise en pratique de la philosophie

6 février 2015 | Mael Goarzin

ANALYSE : Le philosophe Maël Goarzin s'interroge sur le succès de la philosophie antique aujourd'hui. Pourquoi magazines et vulgarisateurs s'emparent-ils des Stoïciens et des Épicuriens ? Peut-être parce que la philosophie antique était fondamentalement pratique.

Le préjugé de tous les préjugés

30 décembre 2014 | Eric Delassus

BONNES FEUILLES : Nous n’avons pas des yeux pour voir, mais nous voyons parce que nous avons des yeux. Le préjugé finalise inverse l’ordre naturel des choses et prend toujours l’effet pour la cause. Mais, ce qui fait que ce préjugé nécessite qu’on lui accorde autant d’important et que l’on dépense autant d’énergie pour le combattre, c’est qu’il est à l’origine de tous les autres.

La philosophie au coeur de notre vie

28 novembre 2014 | D. Guillon-Legeay

Pour expliquer brièvement – en une phrase - en quoi consiste la philosophie à des non spécialistes, je choisirais, entre toutes les options possibles, celle-ci de Montaigne : « Le vrai miroir de nos discours est le cours de nos vies ».

Connaître. Questions d’épistémologie contemporaine

20 novembre 2014 | Benoit Gaultier et Jean-Marie Chevalier

Nous publions les bonnes feuilles du livre "Connaître. Questions d'épistémologie contemporaine" qui vient d'être publié aux éditions d'Ithaque, sous la direction Jean-Marie Chevalier et Benoit Gaultier, maîtres de conférences au Collège de France.

La présence des exercices spirituels dans l’espace contemporain

8 novembre 2014 | Xavier Pavie

Il faut accepter ou sublimer le quotidien. Il n’y a pas d’alternative et dans les deux cas, ce n’est pas se laisser aller à une vie de « désespoir tranquille » comme peut le condamner Cavell. C’est au contraire se confronter, se battre pour mieux vivre, pour accepter ce quotidien qui nous apporte chaque jour son lot de difficultés. Ou pour le réenchanter en l’inventant, en le créant, en faisant de celui-ci une œuvre d’art.

Inscrivez-vous à la newsletter iPhilo !

Recevez le premier journal en ligne gratuit écrit par des philosophes dans votre boîte mail !

La philosophie comme un roman. Nouveau dialogue avec Socrate !

31 octobre 2014 | L. Hansen-Löve

Dans "La philosophie comme un roman", LHL interviewe les philosophes, de Socrate à Hannah Arendt. En voici un exemple, avec Socrate ! Propos "recueillis" par Laurence Hansen-Löve.

Pascal : la comédie du pouvoir et de la vie sociale

23 octobre 2014 | D. Guillon-Legeay

Pascal propose cette thèse: “On n’aime donc jamais personne, mais seulement des qualités“. Pascal ne dit pas que l’on ne peut aimer autrui. Il dit seulement que l’on ne peut jamais aimer autrui pour lui-même (son “moi” est inaccessible), mais seulement pour ses qualités (qui sont périssables).

Pascal : enquête sur le moi.

20 octobre 2014 | D. Guillon-Legeay

A mesure que Pascal progresse dans son analyse, les certitudes concernant le moi s’affaissent les unes après les autres. L’analyse s’aventure dans une direction inattendue : qui aime-t-on vraiment lorsque nous aimons ? En quelques lignes, Pascal nous entraine dans un abîme de perplexité et nous pose cette question : le moi est-il réalité ou illusion ?

L’Encyclopédie aujourd’hui

11 octobre 2014 | Jean-Claude Bourdin

Échec de l’Encyclopédie, oui, mais pas au sens où il y aurait eu un défaut de conception ou de réalisation. L’échec tient à son caractère utopique. Mais nous voyons, en revenant sur cet ouvrage, que cette utopie est productive : elle aide à formuler des exigences, à mesurer des écarts entre l’idéal et le réel et elle donne envie de reprendre le problème à nouveaux frais, dans des conditions autres.

Le Discours sur l’inégalité, berceau et sépulture de l’anthropologie philosophique

2 octobre 2014 | Robert Redeker

Rousseau ouvre un champ nouveau à la philosophie – la connaissance philosophique de l’homme, l’anthropologie philosophique. Mais ce qu’il aura rendu possible creusera en retour son tombeau : la science s’empare de l’objet qu'est l’homme. Le moment Rousseau est donc suspendu entre deux époques : celle qui le prépare (Montaigne, Descartes, Malebranche) et celle qu’il prépare à son insu (l’approche scientifique de l’homme).

L’amitié selon Montaigne (Suite)

27 septembre 2014 | D. Guillon-Legeay

« Un homme qui a un ami est un homme riche » dit un proverbe. J’ai de véritables amis et amies. Alors je suis un homme riche.