Connaître. Questions d’épistémologie contemporaine

20 novembre 2014 | Benoit Gaultier et Jean-Marie Chevalier

Nous publions les bonnes feuilles du livre "Connaître. Questions d'épistémologie contemporaine" qui vient d'être publié aux éditions d'Ithaque, sous la direction Jean-Marie Chevalier et Benoit Gaultier, maîtres de conférences au Collège de France.

Inscrivez-vous à la newsletter iPhilo !

Recevez le premier journal en ligne gratuit écrit par des philosophes dans votre boîte mail !

La présence des exercices spirituels dans l’espace contemporain

8 novembre 2014 | Xavier Pavie

Il faut accepter ou sublimer le quotidien. Il n’y a pas d’alternative et dans les deux cas, ce n’est pas se laisser aller à une vie de « désespoir tranquille » comme peut le condamner Cavell. C’est au contraire se confronter, se battre pour mieux vivre, pour accepter ce quotidien qui nous apporte chaque jour son lot de difficultés. Ou pour le réenchanter en l’inventant, en le créant, en faisant de celui-ci une œuvre d’art.

La philosophie comme un roman. Nouveau dialogue avec Socrate !

31 octobre 2014 | L. Hansen-Löve

Dans "La philosophie comme un roman", LHL interviewe les philosophes, de Socrate à Hannah Arendt. En voici un exemple, avec Socrate ! Propos "recueillis" par Laurence Hansen-Löve.

Pascal : la comédie du pouvoir et de la vie sociale

23 octobre 2014 | D. Guillon-Legeay

Pascal propose cette thèse: “On n’aime donc jamais personne, mais seulement des qualités“. Pascal ne dit pas que l’on ne peut aimer autrui. Il dit seulement que l’on ne peut jamais aimer autrui pour lui-même (son “moi” est inaccessible), mais seulement pour ses qualités (qui sont périssables).

Pascal : enquête sur le moi.

20 octobre 2014 | D. Guillon-Legeay

A mesure que Pascal progresse dans son analyse, les certitudes concernant le moi s’affaissent les unes après les autres. L’analyse s’aventure dans une direction inattendue : qui aime-t-on vraiment lorsque nous aimons ? En quelques lignes, Pascal nous entraine dans un abîme de perplexité et nous pose cette question : le moi est-il réalité ou illusion ?

L’Encyclopédie aujourd’hui

11 octobre 2014 | Jean-Claude Bourdin

Échec de l’Encyclopédie, oui, mais pas au sens où il y aurait eu un défaut de conception ou de réalisation. L’échec tient à son caractère utopique. Mais nous voyons, en revenant sur cet ouvrage, que cette utopie est productive : elle aide à formuler des exigences, à mesurer des écarts entre l’idéal et le réel et elle donne envie de reprendre le problème à nouveaux frais, dans des conditions autres.

Le Discours sur l’inégalité, berceau et sépulture de l’anthropologie philosophique

2 octobre 2014 | Robert Redeker

Rousseau ouvre un champ nouveau à la philosophie – la connaissance philosophique de l’homme, l’anthropologie philosophique. Mais ce qu’il aura rendu possible creusera en retour son tombeau : la science s’empare de l’objet qu'est l’homme. Le moment Rousseau est donc suspendu entre deux époques : celle qui le prépare (Montaigne, Descartes, Malebranche) et celle qu’il prépare à son insu (l’approche scientifique de l’homme).

L’amitié selon Montaigne (Suite)

27 septembre 2014 | D. Guillon-Legeay

« Un homme qui a un ami est un homme riche » dit un proverbe. J’ai de véritables amis et amies. Alors je suis un homme riche.

L’amitié selon Montaigne

24 septembre 2014 | D. Guillon-Legeay

L’amitié nous révèle mutuellement, face à l’autre et face à nous-mêmes : elle élargit et enrichit notre expérience du monde et de l’existence. De cette rencontre, des liens forts peuvent naître, certains passagers, d’autres quasi indestructibles. Avec un ami, il devient possible d’échanger conseils et concours mutuels, dans les bons comme dans les mauvais jours.

Simondon et les enjeux de notre temps

12 septembre 2014 | Jean-Hugues Barthelemy

La découverte désormais internationale de l’ensemble de l’œuvre de Gilbert Simondon (1924-1989) ne saurait être considérée comme un hasard, ni son impact sur la philosophie française contemporaine et sa conscience d’elle-même comme négligeable.

Michel Foucault, ou la théorie comme un roman

4 septembre 2014 | Robert Redeker

Il y a trente ans, Michel Foucault quittait ce monde. Entre ce décès et aujourd'hui, une grande partie de ses cours au Collège de France ont été publiés. La bibliothèque Foucault constitue un vaste ensemble qui conduit à la question suivante : comment lire ce philosophe, selon quel fil conducteur?

iPhilo est en vacances !

15 juillet 2014 | iPhilo

La rédaction d'iPhilo et tous les contributeurs sont en vacances pour le mois d'août. Vous pourrez retrouver de nouveaux éditos et articles de fond dès le 1er septembre. Si l'été vous inspire et que cela vous intéresserait d'écrire dans iPhilo, vous pouvez nous envoyer vos textes (de 5000 à 10000 signes) à l'adresse editos@iphilo.fr : la rédaction sélectionnera les meilleurs !

Michel Foucault ou la loi au banc des accusés

11 juillet 2014 | Claude Obadia

Il y a trente ans disparaissait prématurément le philosophe Michel Foucault dont l’œuvre foisonnante nous a permis d’envisager de façon critique la médecine, l’École et l’idéal de justice, attaché à la démocratie.

Se convertir aux exercices spirituels pour mieux vivre

22 juin 2014 | Xavier Pavie

Toute question philosophique est au départ une question personnelle, or la question ici est d’autant plus cruciale qu’elle porte sur comment « mieux vivre », mieux réussir à vivre. Il s’avère que cette question est la question fondamentale de la philosophie antique alors considérée comme une discipline destinée à aider l’homme à mieux vivre.

L’homme de l’Universel

12 juin 2014 | Claude Obadia

Dans un texte tardivement publié et fort connu, Kant définit le domaine de la philosophie à travers trois questions qui instruisent un problème générique, le problème de l’homme. Cette démarche circonscrit un faisceau de facultés qui, non seulement sont généralement considérées comme des différences spécifiques de l’homme, mais engagent, en des directions certes distinctes, une même question : l’universel.

Cet imaginaire qui construit la « réalité »

8 juin 2014 | Philippe Granarolo

Quelque chose en nous imagine, quelque chose en nous combine, invente, crée : une « faculté du possible » qui est non pas le double affadi de nos perceptions et de nos concepts, mais la matrice dont sont issus perceptions et concepts.

Michel Serres ou le joyeux pantope

26 avril 2014 | Alexis Feertchak

iPhilo a lu et vous conseille le dernier livre de Michel Serres : Pantopie, d'Hermès à Petite Poucette. Le joyeux philosophe y raconte un Grand Récit, du big bang à nos jours, et, au milieu de la contingence des choses, essaie d'anticiper l'avenir.

Le paradoxe de Newcomb : testez votre philosophie !

10 avril 2014 | Bruno Jarrosson

Paradoxe irrésolu où un être imaginaire qui prédit nos comportements fait perdre les réalistes et rend riche les idéalistes. Deux boîtes noires qui nous causent bien du tracas et nous dirons beaucoup sur notre philosophie !

Découverte du crâne de Socrate : atteint de schizophrénie, il n’a jamais dialogué qu’avec lui-même

1 avril 2014 | Alexis Feertchak

Les conséquences de cette découverte sont bouleversantes : la maïeutique est une fiction théâtrale de l’œuvre de Platon. La vérité n’accouche pas du dialogue, ce qui donne un grand coup de pied à la tradition dialectique. La Commission européenne va mettre sous surveillance l’enseignement de la philosophie en France.

Jean-François Mattéi, la pensée entre énigme et étoile

26 mars 2014 | Robert Redeker

Le bruit contemporain exige de la positivité des sciences qu'elle dissolve la question de la pensée dans des résultats exprimables en termes mathématiques. L'affirmation inaugurale de Mattéi troue le mur de la bêtise ambiante en posant la pensée non comme un résultat mais comme une énigme.

Jean-François Mattéi a rejoint le ciel platonicien

25 mars 2014 | Philippe Granarolo

Ainsi ton âme a-t-elle décidé, sans prévenir aucun d’entre nous, de rejoindre précipitamment le ciel platonicien : tu avais la conviction que ce lieu t’attendait, pour cette « vie après la vie » qui est notre sort commun, quelle que soit la façon dont on se la représente.

Nietzsche : le premier des futurologues

24 mars 2014 | Philippe Granarolo

Mettant sans cesse en conjonction l'archaïque qui survit en nous et l'avenir lointain dont nous portons déjà le filigrane, il a jeté sur le présent un regard si perçant qu'un peu plus d’un siècle après lui aucune analyse approfondie de notre époque n'a pu être conduite qui ne soit la répétition, ou du moins qui ne s'inscrive dans le prolongement direct, de son herméneutique.

Découvrez la nouvelle application iPhilo pour iPhone et iPad !

21 mars 2014 | iPhilo

Vous pourrez découvrir dans quelques heures la nouvelle application iPhilo pour iPhone, qui permet d'accéder gratuitement au journal d'iPhilo sur son téléphone mobile. L'application a été entièrement remaniée : plus rapide, plus facile d'utilisation, elle propose un design renouvelé et permet désormais de partager depuis son téléphone les articles d'iPhilo vers les réseaux sociaux.

La cohérence du stoïcisme : une laitue pour une obole

16 mars 2014 | Mael Goarzin

L’enthousiasme actuel pour tout ce qui est donné gratuitement s’oppose à la sagesse stoïcienne qui redonne un prix à ce qui importe vraiment. L’expression « vendre du bonheur » ne serait donc pas si éloignée de la réalité, puisqu’elle redonne au bonheur un prix, une valeur que la gratuité lui retire habituellement.

Deux ans … et un jour, merci beaucoup !

7 février 2014 | iPhilo

Quand on est sur sa lancée, on oublie souvent de se retourner pour apercevoir le chemin accompli. Et c’est ainsi que nous avons oublié hier notre propre anniversaire !

Note sur Wittgenstein

4 février 2014 | Jacques Darriulat

Comme un voyageur égaré qui s’avance dans une neige qui, à chacun de ses pas, s’accumule devant lui, devient de plus en plus dense et fait obstacle à sa marche, ainsi la parole éprouve, selon le degré de sa progression, la densité croissante du silence et l’incommensurable mesure de l’absence.

« La philosophie émancipe », disent-ils !

19 janvier 2014 | Sebastien Charbonnier

Il faut renverser l’ordre des raisons pour construire le vrai problème de toute démocratisation de la philosophie afin de lui donner la force d’être réellement émancipatrice. Alors que l’étau d’un imaginaire encore fortement aristocratique se desserre, tout est à inventer pour être le plus nombreux possible à penser le plus possible.

Rétrospective « iPhilo » : l’année 2013 signe-t-elle une sortie de crise ?

24 décembre 2013 | iPhilo

Retrouvez les articles marquants d'iPhilo mis en perspective avec les principales leçons de l'année 2013 ! Economie, société, politique, science, les philosophes font le point.

Que savons-nous de la réalité des choses ?

17 décembre 2013 | Claudine Tiercelin

Et si ces cartes de crédit n’étaient pas réellement de l’argent ? Et si ces bruits sortis de votre bouche n’étaient pas réellement une promesse ? Émile Meyerson a parfaitement raison lorsqu’il observe que « l’homme fait de la métaphysique comme il respire ».

Philosopher avec Machiavel pour les 500 ans du Prince

13 décembre 2013 | Agnes Cugno

L'excellente série danoise Borgen, qui cite Machiavel à chaque épisode, est un bon indicateur de ce que nos sociétés ont fini par prendre le tournant machiavélien.

Platon et les simulacres

5 décembre 2013 | Philippe Granarolo

N’est-il pas absurde de vouloir relire Platon pour mieux asseoir notre réflexion sur le virtuel qui gagne chaque jour du terrain ? Revenir vingt-cinq siècles en arrière, est-ce une démarche sensée quand il s’agit de soumettre à l’analyse des réalités inouïes qui ne semblent pas avoir eu leur équivalent dans l’histoire humaine ?

Les catastrophes possibles et irréelles (2) : les deux corps du décideur

2 décembre 2013 | Bruno Jarrosson

C’est en explicitant les idéologies qui sous-tendent les stratégies que l’on soumettra le plus efficacement l’idéologie au tribunal des faits. Pour éviter de s’enfoncer dans la panne de l’intelligence stratégique comme dans un piège abscons.

Les catastrophes possibles et irréelles (1) : ne pas croire ce que l’on sait

30 novembre 2013 | Bruno Jarrosson

L’avenir sera différent de ce que nous avons espéré ou craint. Peut-être en deçà de nos espérances, peut-être moins perfide que nos craintes. L’angoisse s’excite dans l’imaginaire, le réel est sa thérapie.

La vérité et l’historien

26 novembre 2013 | Quentin Skinner

Le maximum que nous puissions raisonnablement espérer dans les humanités, voire dans les sciences, est que ce que l’on dit apparaisse rationnellement acceptable à ceux qui se trouvent dans la meilleure position pour en juger.

D’une rationalité à l’autre

12 novembre 2013 | Eric Delassus

La notion de rationalité est souvent perçue dans sa seule dimension instrumentale. Il nous faut développer une rationalité réflexive et remettre à sa juste place cette rationalité instrumentale qui risque de nous conduire à la déraison triomphante.

L’individu moderne entre sa Madre philosophique, Thérèse, et son père intellectuel, Descartes

25 octobre 2013 | Robert Redeker

L’invention philosophique de Descartes consiste à importer dans la philosophie un dispositif efficace dans la mystique.L’égorévolution fonde le sujet tout en faisant de lui le seul sol solide, le centre de gravité des Temps modernes, leur fondement métaphysique.

Inscrivez-vous à la newsletter iPhilo !

Recevez le premier journal en ligne gratuit écrit par des philosophes dans votre boîte mail !

Comment naissent les idées ?

16 octobre 2013 | Bruno Jarrosson

La naissance des idées rencontre sur sa route des obstacles spécifiques. À la question : “ Comment naissent les idées ? ” nous serions tentés de répondre qu’elles naissent d’elles-mêmes – par entrechoquement – pour peu qu’on les laisse naître, qu’on ne leur oppose pas d’obstacle. Confiance, patience et coopérativité lectorielle pour des accouchements d’idées sous péridurale.

Être stoïcien : une solution à la crise ?

3 octobre 2013 | Francis Metivier

Le stoïcisme est né à Athènes, avec Zénon de Cition, à une époque de crise majeure dont la cause est la perte de l’autonomie de la Cité.

Les voies du sens

10 juillet 2013 | Eric Delassus

C’est la grande leçon de Spinoza pour nous éviter de sombrer dans le non-sens et la barbarie : si notre désir confond les moyens et les fins nous devenons les artisans de notre malheur, incapables de donner à notre existence le sens que nous désirons lui donner.

Pourquoi s’attaquer aux stoïciens ?

10 mai 2013 | Jean-Michel Muglioni

Je me souviens d’une colère de Canguilhem, dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, en 1968 ou 1969. Après une allusion au stoïcisme, il avait senti dans l’assistance quelque chose comme un mouvement de mépris. Quand tout va bien, on n’a pas besoin de morale, dit-il furieux, mais quand on en a besoin, il n’y a que le stoïcisme. Par exemple lorsqu’on est en camp de concentration. La formulation était plus percutante et plus belle. Nous savions qu’il avait été un vrai résistant.

Tönnies, prophète du règne de l’Opinion publique

28 avril 2013 | Robert Redeker

Il est des livres d’un éclatant génie qui attendent près d’un siècle avant d’obtenir une traduction française. Tel est le sort de la Critique de l’Opinion publique, dont l’auteur, Ferdinand Tönnies (1855-1936) est connu de tout étudiant en sciences politiques et en philosophie, qui parut en Allemagne en 1922. Les éditions Gallimard viennent de réparer ce sidérant oubli en publiant cette œuvre dans une traduction de Pierre Osmo.

Aperçu sur les problèmes de l’information (4)

18 mars 2013 | Guy Durandin

Les mésusages de l'information. Ce terme implique un jugement de valeur, et nous n'hésiterons pas, dans ces derniers paragraphes, à prendre parti : les quelques pratiques que nous allons évoquer relèvent en effet de la désinformation. Mais parmi les nombreuses formes que celle-ci peut emprunter, nous limiterons l'examen à trois d'entre elles : l'abus des images, les pseudo-événements, et le détournement des médias par les terroristes.