Maël Goarzin

Maël GoarzinDoctorant en philosophie antique à l’Université de Lausanne et à l’École Pratique des Hautes Études (EPHE) à Paris, Maël Goarzin tient le carnet de recherche Comment vivre au quotidien ?.

Le choix de vie dans les séries TV

3 décembre 2017 | Mael Goarzin

ANALYSE : Les séries TV offrent la possibilité de développer la personnalité d'un personnage de manière fine et nuancée. Au fil des saisons, face aux situations auxquelles il est confronté de manière hebdomadaire, le personnage évolue, son parcours de vie se dessine et s'offre au regard indiscret du téléspectateur.

L’attention permanente du philosophe au quotidien

20 mars 2015 | Mael Goarzin

ANALYSE : On trouve dans les différents textes stoïciens un souci très précieux du quotidien, qui permet, dès la première lecture, de mettre en pratique les conseils que l’on y trouve. Epictète rappelle sans cesse la nécessité de mettre en pratique les principes stoïciens, comme je l’ai rappelé dans la première partie de cet article.

La nécessaire mise en pratique de la philosophie

6 février 2015 | Mael Goarzin

ANALYSE : Le philosophe Maël Goarzin s'interroge sur le succès de la philosophie antique aujourd'hui. Pourquoi magazines et vulgarisateurs s'emparent-ils des Stoïciens et des Épicuriens ? Peut-être parce que la philosophie antique était fondamentalement pratique.

La cohérence du stoïcisme : une laitue pour une obole

16 mars 2014 | Mael Goarzin

L’enthousiasme actuel pour tout ce qui est donné gratuitement s’oppose à la sagesse stoïcienne qui redonne un prix à ce qui importe vraiment. L’expression « vendre du bonheur » ne serait donc pas si éloignée de la réalité, puisqu’elle redonne au bonheur un prix, une valeur que la gratuité lui retire habituellement.

Critique et idéal du chef politique, de Philon d’Alexandrie à la Ve République

8 novembre 2013 | Mael Goarzin

De l’attitude ostentatoire voire “bling-bling” de l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, au mode de vie controversé de la “gauche caviar”, la distance entre l'attitude vertueuse de Moïse et la critique philonienne du chef d’état résonne de manière très actuelle.