Les marivaudages du réel et du virtuel

8 juin 2017 | Bruno Jarrosson

ANALYSE : La technique joue maintenant au jeu du virtuel. Il ne s’agit plus seulement de faire décoller des avions, mais de créer et de montrer des images, de faire entrer du virtuel dans le possible.

Inscrivez-vous à la newsletter iPhilo !

Recevez le premier journal en ligne gratuit écrit par des philosophes dans votre boîte mail !

Menace numérique : Big Mother is watching you

23 mars 2017 | Philippe Granarolo

ANALYSE : Les choses sont allées peut-être trop vite pour nos capacités humaines d’adaptation si bien que la pensée est en retard sur la réalité et que nous manquons encore d’une critique de la raison numérique.

La création comme erreur

1 mars 2017 | Bruno Jarrosson

ANALYSE : En science, si les scientifiques évoluent «d’erreurs dissipées en erreurs dissipées», l’erreur est donc la brique dont l’édifice de la science est construit. Il faut dissiper l’erreur, la qualifier d’horreur, mais aussi savoir accueillir l’erreur qui remplacera l’erreur.

Einstein, philosophe créatif

18 juin 2016 | Bruno Jarrosson

ANALYSE : loin de n'être qu'un physicien révolutionnaire, Einstein est aussi un philosophe créatif. Il repousse les frontières de la science sans les rompre.

Éthique et nouvelles technologies

20 mars 2016 | Eric Delassus

ANALYSE : Il faut penser ces outils numériques et virtuels comme "pharmakon" (tant poison que remède) pour mieux habiter ce nouveau monde et ne pas devenir esclave d'un nouveau technologisme.

Nietzsche, la fin de vie et la médicalisation

17 février 2016 | Jean-Claude Fondras

TRIBUNE : analyse de la nouvelle loi sur la fin de vie et la médicalisation par un médecin et philosophe spécialiste des soins palliatifs lecteur de Nietzsche.

Face à Google : pourquoi apprendre ?

31 janvier 2016 | Sonia Bressler

ANALYSE : Apprendre en un sens, aujourd’hui, est un acte de rébellion. C’est se détacher de l’idée « prête à consommer », c’est laisser l’humanisme entrer dans nos vies.

Les animaux au service de la science ?

24 octobre 2015 | Audrey Jougla

GRAND ENTRETIEN : Laurence Harang a interviewé Audrey Jougla, auteur de Profession : animal de laboratoire (éd. Autrement, 2015). Le spécisme est-il de trop dans les laboratoires ?

Le magicien et le barbare

22 septembre 2015 | Bruno Jarrosson

ANALYSE : Bruno Jarrosson propose dans ce conte philosophique une analyse de l'impact des nouvelles technologies sur notre rapport aux autres et au temps.

Délinquance routière : la technique doit-elle nous empêcher de rouler trop vite ?

15 septembre 2015 | Julien De Sanctis

ANALYSE : Julien de Sanctis note que la philosophie des techniques est encore peu répandue en France. En s'interrogeant sur la question du bridage des moteurs face aux excès de vitesse en voiture, il en profite pour évoquer une branche de celle-là, la postphénoménologie.

Langage technique et humanisme

1 juin 2015 | Bruno Jarrosson

ANALYSE : L’histoire des sciences et des techniques est par définition imprévisible. Ainsi, en dérobant le feu de la connaissance, l’homme s’est engagé dans une histoire dont il ignore si elle finira bien pour son espèce. Il lui reste de s’y abîmer faute de pouvoir revenir sur ses pas.

Pour en finir avec le déterminisme : l’approche de Karl Popper

21 avril 2015 | Bruno Jarrosson

ANALYSE : Un ramasseur de champignons cherche des champignons, le physicien cherche des lois de la nature donc présuppose le déterminisme, mais cela ne prouve rien. Nonobstant le titre de cet article, la question reste ouverte.

GPA ou PMA : ne sacraliser ni les techniques ni la famille

11 avril 2015 | Jean-Sebastien Philippart

ANALYSE : Jean-Sébastien Philippart cherche à sortir de l’opposition entre les tenants d’un traditionalisme se réclamant de l’Église catholique et ceux d’un progressisme sociétal soutenu par la prolifération des techniques en matière de procréation.

Positivisme et temps

14 mars 2015 | Bruno Jarrosson

ANALYSE : Connaissance qui alourdit le fardeau de l’ignorance. Sous la pression de la physique moderne, les a priori sont tombés, la nature a répondu dans une langue étrangère à la nôtre, appelant quelques interrogations linguistiques sur l’espace et le temps.

Einstein et Heisenberg : Dieu joue-t-il aux dés ?

29 janvier 2015 | Bruno Jarrosson

ANALYSE : Pour Einstein, l’œuvre de sa vie avait consisté à analyser ce monde objectif des phénomènes physique qui se déroulent dans le temps et l’espace, indépendamment de nous, selon des lois fixes. Pour lui, les symboles mathématiques de la physique théorique devaient reproduire ce monde objectif et, par conséquent, rendre possibles des prédictions concernant son comportement futur. Et maintenant, on venait lui affirmer qu’au niveau des atomes un tel monde objectif, dans l’espace et le temps, n’existait pas ; et que les symboles mathématiques de la physique théorique ne pouvaient reproduire, à ce niveau, que le possible et non le réel.

Euthanasie : à la recherche de la libre disposition de soi

14 décembre 2014 | Bernard-Marie Dupont

Médecin, juriste et philosophe, Bernard-Marie Dupont s'interroge sur la légalisation de l'euthanasie et la question de la libre disposition de soi. Jusqu'où celle-ci peut-elle aller ?

Les aveugles et la création

16 novembre 2014 | Bruno Jarrosson

Créer, c’est deviner que l’œil peut être « un organe sur lequel l’air fait l’effet de mon bâton sur ma main ». Mais, ainsi que le remarque Diderot, ce genre de définition fera toujours « tomber des nues » tant il en existe de variantes. On peut voir avec des yeux, avec des bâtons, etc. Dans tous les cas, la création reste cet étrange cinéma où le spectateur s’étonne d’un film qu’il a lui-même produit. Le cinéma de la vie pimenté par l’étonnement.

Pour Darwin et au-delà

4 novembre 2014 | Georges Chapouthier

L’évolutionnisme a conquis la pensée philosophique. Sauf quelques obscurantistes religieux, plus aucun penseur sérieux ne met aujourd’hui en cause le fait de l’évolution biologique, à savoir que les espèces vivantes se transforment, sur de longues périodes de temps, et donnent naissance à des espèces nouvelles.

L’histoire du vide est-elle vide ?

7 mai 2014 | Bruno Jarrosson

Il ne reste du vide qu’une belle histoire incluse dans ce plein vide ou ce vide plein qu’est l’Univers. Comme quoi, l’histoire du vide n’est pas le vide de l’histoire. L’historien, lui, a horreur du vide.

D’où la bioéthique pense-t-elle ?

25 février 2014 | Jaqueline Wautier

Les interrogations existentielles ou philosophiques et les problèmes concrets soulevés par les pratiques biomédicales sont soumis à la bioéthique : à elle d’éclairer l’individu et la société sur les implications probables, possibles ou potentielles des choix opérés – des actes posés.

Les champs de l’aporie en bioéthique

4 décembre 2013 | Jaqueline Wautier

Extérioriser, et modeler les différents substrats en refusant toute limite, tel serait le propre de l’homme.

L’aporie soumise à la bioéthique

29 octobre 2013 | Jaqueline Wautier

Abandonné au pouvoir de sa seule volonté, le sujet se retrouve sans densité. Prêt donc à toutes les transfigurations : à se perdre dans la technique et le virtuel, ou à se démettre entre les mains d’un gourou prometteur de mondes meilleurs.

Les créationnismes contre la liberté

13 septembre 2013 | Catherine Kintzler

Bien au-delà de l'anti-évolutionnisme qui campe sur le récit de la création tel qu'il apparaît dans la Genèse, le créationnisme est polymorphe et ne prend pas si simplement, comme on le croit trop souvent, la science directement pour cible.

La bioéthique, pour quoi faire ?

23 juillet 2013 | Jaqueline Wautier

La puissance opératoire inquiète car elle peut détruire autant que construire ; tuer autant que sauver ; asservir autant que libérer ; métamorphoser autant que soigner ; déshumaniser autant que rendre l'individu aux possibles de l'espèce humaine.

Science et imaginaire

1 juillet 2013 | Etienne Klein

Tout processus d’invention s’appuie sur des métaphores ou des analogies qui constituent, en parallèle des concepts et des énoncés, comme une « poétique » de la science en train de se faire.

Matin d’hiver. Réflexion sur le temps

8 février 2013 | Bruno Jarrosson

Un matin d’hiver de l’année 2006, à 7 h 45, j’entre dans la chambre de mon plus jeune fils. Noé a cinq ans. Je m’apprête à vivre un des moments les plus heureux dont le présent fait présent : le regarder un peu dormir, le réveiller en douceur. « Noé, Noé, réveille-toi, c’est l’heure de se lever. » Le voir vaguement ouvrir des yeux vagues. Enfin pas tous à la fois. Le déposer devant son petit-déjeuner dans la cuisine. Jusque-là, du bonheur compact.

Sites de rencontres et virtualité

13 décembre 2012 | Marc Parmentier

La virtualité tend à l'omniprésence dans la culture contemporaine. Au moment même où les philosophes modernes repoussent les vieux concepts scolastiques auxquels elles appartenait, le mécanisme et le dualisme de l'âme et du corps la réinventent et l'instillent dans une nouvelle philosophie de la perception.

Cent milliards

3 décembre 2012 | Jacques Attali

Il arrivera un jour, bientôt, où le nombre de relations entre les êtres vivant au même moment sur la Terre sera supérieur au nombre de relations totales qu’auront eu entre eux tous les êtres humains de toutes les générations précédentes.

Petite mathématique des individus

29 novembre 2012 | Barnabe Monnot

Cette fille que je connaissais était un 0. Elle pouvait absorber n'importe quelle influence, se mesurer contre un 2, un 3, un 5, elle restait toujours elle-même, un 0. Elle était le vrai individu, non pas celui qui est indivisible comme son étymologie le voudrait, mais celui qui malgré ses divisions ne change pas, reste lui-même : un zéro. Le vrai individu est un zéro, immesurable, au confluent de tous les autres nombres et pourtant aucun de ces nombres. Une véritable singularité.

Les Jeunes et Twitter : la surcommunication, relecture d’Ivan Illich (la suite)

10 novembre 2012 | Alexis Feertchak

D’où vient cet « inespoir » – si le barbarisme est admissible – et non ce désespoir de la jeunesse ? Pourquoi l’attente en un avenir meilleur est-elle ainsi remisée au placard au profit d’instants consécutifs qui apportent des plaisirs simples, immédiats et routiniers ?

Les Jeunes et Twitter : une certaine vision de l’avenir (à suivre)

6 novembre 2012 | Alexis Feertchak

Ce marché aux oiseaux dont les processus de spéculation n’ont rien à envier à la finance à haute fréquence s’effondre dans le piège de la courte vue. A nouveau, no future, pas d’avenir : l’instant seul compte et il est reconduit comme si chacun d’eux était unique. Aucun sens de l’histoire ne se dessine dans les millions de tweets écrits chaque jour. Aucune main invisible ou ruse de la raison n’est présente dans ce monde concurrentiel pour autoréguler un contenu autant cacophonique que fascinant.

Métaphysique quantique

10 octobre 2012 | Ortoli et Pharabod

Le physicien français Serge Haroche et son collègue américain David Wineland viennent de recevoir le prix Nobel de Physique pour leurs travaux en physique quantique. La physique quantique est un monde qui nous paraît étranger, un monde où un chat peut être mort et vivant, où un poisson peut se trouver simultanément à deux endroits à la fois. Pourtant, la physique quantique marque de son empreinte le monde réel, en informatique notamment. Sven Ortoli et Jean-Pierre Pharabod, auteurs du Cantique des Quantiques (1984) et de Métaphysique quantique (2012), reviennent sur ce paradoxe : notre monde est bien quantique, mais il nous est difficile de nous le représenter comme tel.

La haine de la nature : un affect enfoui et dénié

15 septembre 2012 | Christian Godin

Depuis 1972, date du premier Sommet de la Terre, la « protection » de l'environnement s'est manifestée par une prolifération de discours (sommets, conférences, accords, traités...), d'institutions (la plupart des quelques 200 États du monde disposent désormais d'un ministère de l'environnement), et de concepts nouveaux (développement durable, énergies renouvelables, empreinte écologique etc.). Cette idéologie et cette politique reposent sur le postulat que l'homme a pris conscience de la possibilité d'une nouvelle catastrophe et qu'il a le souci de préserver une nature de plus en plus menacée. En réalité, toute cette débauche de signes cache une hostilité profonde, aux origines anciennes, mais qui s'est enfin librement déployée à partir du XXe siècle par le moyen de la puissance démultipliée des technosciences.

Des souris et des hommes ou la révolution numérique

24 juillet 2012 | Thibaud Zuppinger

La révolution numérique est en marche. Le savoir, les récits, la pensée ont quitté il y a bien longtemps maintenant le monde de l’oral pour gagner la culture de l’écrit, majoritairement papier. Et aujourd’hui, ils semblent inéluctablement appeler à se dématérialiser. Revues en ligne, applications, archives, numérisation des ouvrages existants – nous observons une phase intense de mutation. Une époque transitoire où le numérique n’est pas encore tout-puissant, où le livre n’est que partiellement chancelant et avili, pour paraphraser Baudelaire.

De la philosophie du Boson de Higgs

16 juillet 2012 | Etienne Klein

Au nom même des exigences de « l’Intellect », il faut régulièrement mettre en contact la physique - et ce qu’elle découvre - avec la philosophie, afin de faire émerger de nouvelles questions, ou de nouvelles façons de poser d’anciennes questions, voire de bousculer des métaphysiques trop datées.

Enfants et pères de Fukushima, retour sur des paradoxes de la perception

6 juillet 2012 | Alexis Feertchak

« L'accident nucléaire de la centrale de Fukushima Daichii ne peut pas être considéré comme une catastrophe naturelle. Il s'agit d'un désastre dont l'origine humaine est profonde et qui aurait pu et dû être prévu et anticipé ». C’est ainsi que la Commission d’enquête indépendante sur l’accident nucléaire de Fukushima sanctionne l’Etat japonais et la société Tepco, dans son rapport remis jeudi 5 juillet au Premier Ministre. Cette sentence nous frappe pour deux raisons bien différentes : primo parce que ce jugement apparaît comme une évidence de Monsieur de Lapalisse et secondo parce que dans le même temps cette évidence martelée ne nous paraît pourtant pas crédible.

Inscrivez-vous à la newsletter iPhilo !

Recevez le premier journal en ligne gratuit écrit par des philosophes dans votre boîte mail !

Les dieux sont dans le smartphone

10 juin 2012 | Thibaud Zuppinger

La scène se passe il y a longtemps, dans une contrée reculée. Et il pleuvait. Des étrangers avaient fait une longue route pour rencontrer enfin le philosophe. Ils espéraient une rencontre grandiose, intimidante, à l’image de la réputation de sagesse qu’Héraclite possédait dans tout le monde grec. Quelle ne fut pas leur déception de voir le philosophe retranché dans sa cuisine, blotti au coin du feu, tel un Descartes dans son poêle afin, selon Aristote, de se réchauffer. C’est évidemment un lieu de réception fort modeste qui contraste avec l’image de la philosophie comme pratique noble de l’esprit.

L’épistémologie au procès

28 mai 2012 | Mathias Girel

Les sciences et leurs applications sont naturellement au coeur des choix démocratiques, qu'il s'agisse d'énergie, d'agroalimentaire, de décisions stratégiques en matière de recherche et d'innovation. On discute les sciences, on en dispute aussi. Pour autant, tout débat autour des sciences est-il un débat sur la science et au profit de la science ? Loin s’en faut.

L’humain avec ou sans limites

17 mars 2012 | Roger-Pol Droit

Dire adieu aux inconvénients de nos organes ? En finir avec les emballements déplacés de notre système digestif, les battements intempestifs de notre cœur ? Mais oui, c'est annoncé, et ce serait dès 2030 (!). Nous est d'ailleurs promis, dans la foulée, le largage définitif de ces derniers accessoires – obsolètes, encombrants et fragiles – que sont poumons, artères et système nerveux.