Les mains sales de Bergson

13 juin 2019 | Mathilde Tahar

ANALYSE : Henri Bergson n’a pas bien été accueilli par la communauté des biologistes. Pourtant, sa philosophie est un garde-fou contre le mécanisme de la théorie de l’Evolution, qui est en réalité un finalisme «honteux», souligne la philosophe des sciences Mathilde Tahar, qui note que les questions que l’auteur de L’Evolution créatrice pose à la […]

Inscrivez-vous à la newsletter iPhilo !

Recevez le premier journal en ligne gratuit écrit par des philosophes dans votre boîte mail !

Qu’est-ce qu’un philosophe ?

8 juin 2019 | iPhilo

CLASSIQUE : Nous continuons notre série des grands textes qui ont marqué la philosophie. Ce mois-ci, l'article "Philosophe" de "L'Encyclopédie", écrit par le grammairien Dumarsais, à la demande de Diderot et d'Alembert. Ce texte est un témoignage, celui de l'ambition du projet des Lumières, autant peut-être que de sa démesure voire d'une certaine naïveté lorsqu'il est poussé aussi loin.

Mort de Michel Serres : le joyeux Pantope s’en est allé

3 juin 2019 | Alexis Feertchak

HOMMAGE : Le philosophe est mort ce 1er juin. Un grand passeur, marin dans sa jeunesse, s'en va. Son oeuvre prolifique lui a permis de bâtir des ponts, entre les arts et les sciences, entre la technologie et l'écologie, entre les anciens et les modernes. Il était un voyageur, un homme de tous les lieux (pan-topos).

Le crépuscule de la vitesse

29 mai 2019 | Sylvain Portier

ANALYSE : La vitesse ne date pas d'hier et l'homo sapiens n'a pas attendu la locomotive à vapeur pour faire de la vélocité le vecteur du progrès. On l'aime, la vitesse, ou plutôt on l'aimait. L'homme du XXIe siècle, qui n'est jamais allé aussi vite, doute de son propre mouvement. Le philosophe Sylvain Portier raconte l'histoire de cette défiance qui s'installe au coeur des consciences. 

«Tell the truth» : pourquoi les jeunes ont raison sur le climat

19 mai 2019 | L. Hansen-Löve

TRIBUNE : Laurence Hansen-Löve soutient les jeunes qui souhaitent manifester pour le climat, le 24 mai. La philosophe rappelle que l’exigence de vérité comporte une dimension éthique. On aurait tort de stigmatiser les jeunes qui sont en réalité à la hauteur de l'«angoissante mais indéfectible responsabilité des hommes».

Jean-Pierre Dupuy : «La dissuasion nucléaire est véritablement un pacte avec le diable»

13 mai 2019 | Jean Pierre Dupuy

GRAND ENTRETIEN : Plus que jamais en colère, le philosophe des catastrophes, professeur à Stanford, consacre à l'arme nucléaire son dernier livre, chez Desclée de Brouwer. "La Guerre qui ne peut pas avoir lieu" offre une enquête métaphysique aussi exigeante que passionnée. Jean-Pierre Dupuy s’est confié à la rédaction d’iPhilo.

Joseph Roth, le clairvoyant

27 avril 2019 | Michel Juffe

BILLET : Michel Juffé a lu "L'autodafé de l'esprit" (éd. Allia, 2019), un court essai écrit par Joseph Roth en 1933. Notre chroniqueur remarque la grande pertinence des observations que l'écrivain autrichien (1894-1939) né dans une famille juive de langue allemande fait l'année même de l'accession au pouvoir d'Adolf Hitler.  

Société

Claire Marin : «La continuité n’apparaît plus comme un horizon désirable»

9 avril 2019 | Claire Marin

ENTRETIEN : Notre monde, peut-être plus qu'hier, est soumis à des ruptures incessantes, au point, parfois, que l'on peut se demander ce qui demeure. Pour profiter des ruptures qui délivrent et survivre à celles qui brisent, l'auteur de "Rupture(s)" loue une forme de détachement qui ne saurait être pris pour de la simple légèreté.

Dostoïevski lu par René Girard ou l’achèvement du roman moderne

31 mars 2019 | Alexis Feertchak

ANALYSE : Le romancier russe prend une place particulière dans la pensée du philosophe du mimétisme, rappelle Alexis Feertchak dans un article du «Courrier de Russie», que nous publions à notre tour. «Moi, je suis seul et, eux, ils sont tous», écrit Dostoïevski. «Chacun se croit seul en enfer, et c’est cela l’enfer», lui répond René Girard.

Face aux «fake news», réhabilitons l’usage du conditionnel

22 janvier 2019 | Alexis Feertchak

ÉDITO : La prolifération des «fake news» pousse les journalistes à «fact-checker». Ce souci d’objectivité est un piège si l’on simplifie à outrance le réel, par nature complexe. Au contraire, ne faut-il pas redonner dans les médias toute sa place à l’incertitude, garante d’un meilleur pluralisme ?

Claude Lévi-Strauss : «Le Père Noël supplicié»

21 décembre 2018 | Claude Levi-Strauss

CLASSIQUE : En 1952, le célèbre anthropologue publiait dans «Les Temps modernes» un article devenu célèbre sur le Père Noël qu'il comparait aux «katchina», ces personnages mythiques célébrés par certains Indiens d'Amérique. A quelques jours de Noël, iPhilo en publie un extrait pour permettre à nos lecteurs de philosopher avant de festoyer. 

Influenceurs et «followers» : les nouveaux maîtres du désir mimétique

17 décembre 2018 | Jean-Marc Bourdin

BILLET : Sur Instagram ou sur leur chaîne YouTube, les influenceurs médiatisent nos désirs dans une relation triangulaire qui est au cœur de la thèse du désir mimétique de René Girard. 

L’histoire bien humaine des super-héros

30 novembre 2018 | Michel Juffe

ANALYSE : Qui n'a rêvé de voler et d'être affranchi de toutes les faiblesses humaines ? Dans les contes de fées contemporains, les super-héros, modèles réduits et simplifiés des héros de l'Antiquité grecque et romaine, caricaturent des désirs réels et décrivent des idéaux.

Pornographie : le mal tire à bout portant

10 novembre 2018 | Martin Steffens

TRIBUNE : Ce spécialiste de Simone Weil critique la pornographie, dont le ressort serait "l'impatience du bien". Elle "nous prend au jeu d’un désir trop fort pour patienter au seuil de l’autre".

Philo Contemporaine

L’étrange dénouement du périple moderne

22 avril 2019 | Salim Mokaddem

ANALYSE (2/2) : Alors que le projet postmoderne condamne depuis Kant l’idée de comprendre «le tout du monde» par rejet de toute métaphysique disant l'alpha et l'omega, notre planète est gagnée par un nouveau grand récit, fait cette fois-ci de chiffres, note le philosophe Salim Mokaddem. L’ère de l’algorithme réinvente la mathesis universalis.

La tragédie du postmodernisme

17 avril 2019 | Salim Mokaddem

ANALYSE (1/2) : Dans une jolie formule, le philosophe Salim Mokaddem explique que la postmodernité, qui met fin aux grands récits mythiques et aux grandes illusions, est à la fois «bavarde et muette». De Kant à nos jours, le postmoderne est condamné, face à la mort de la métaphysique, «à ressasser son impuissance à dire le tout des choses».

Mieux vaut préserver l’humanité que l’améliorer

1 mars 2019 | L. Hansen-Löve

BONNES FEUILLES : Dans son nouvel essai "Simplement humains", la philosophe critique sévèrement les prophètes de la posthumanité comme Yuval Noah Harari. Face à la crise écologique et à la révolution technologique, elle plaide pour une responsabilité partagée qui prenne en compte le risque tragique de franchir en matière de catastrophe le seuil de l'inéluctable.

De la moralisation de la violence

3 février 2019 | Razika Adnani

ANALYSE : La philosophe et islamologue s'attaque à l'une des plus vieilles questions morales au monde, celle de la violence. Celle-ci appartient intuitivement à la catégorie du mal, mais, dans le même temps, il apparaît impossible d'imaginer un monde sans elle. Que faire ? 

La psychanalyse peut-elle faire plaisir ?

27 janvier 2019 | Michel Juffe

ANALYSE : Quoi de neuf en psychanalyse, cette discipline moins à la mode qu'il y a quelques décennies ? A la lecture de quatre ouvrages récents parus chez Gallimard, le philosophe de se poser une question : comment la psychanalyse peut-elle étayer la raison au lieu de l’obscurcir ? Peut-être est-ce une question de dosage entre le «principe de plaisir» et le «principe de réalité», argue-t-il. 

Adèle Van Reeth : «J’aime l’incertitude en philosophie»

25 novembre 2018 | Adele Van Reeth

ENTRETIEN : Hocine Rahli, agrégé de philosophie, a rencontré la productrice de l'émission Les Chemins de la philosophie sur France Culture. Adèle Van Reeth s'est confiée sur son art de l'entretien, qu'elle rapproche de l'improvisation au jazz : une tonalité de départ, mais pas de partition préécrite. L'inattendu a toute sa place.

Robert Misrahi : le bonheur à hauteur d’homme

5 novembre 2018 | Robert Misrahi

GRAND ENTRETIEN (2/2) : C’est avec un chercheur inlassable du bonheur que Michel Juffé s’est entretenu. A 92 ans, Robert Misrahi poursuit la tâche qu’il s’est fixée au sortir de la Deuxième Guerre mondiale : développer une philosophie du bonheur dans laquelle l’homme ait toute sa place, devienne comme la cause de lui-même. Car son pouvoir intérieur […]

Politique

Le djihadisme à la lumière d’Albert Camus et Carl Schmitt

5 avril 2019 | Diane Delaurens

ANALYSE : Diane Delaurens invite à repenser le djihadisme à l'intérieur et non en dehors du cadre humaniste. Y voyant une traduction de la colère camusienne autant que de la théorie du partisan de Carl Schmitt, l'auteur défend une réponse judiciaire qui n'assimile pas les terroristes à de simples criminels et engage une réflexion sur le besoin de nouvelles transcendances. 

Jean-Luc Marion : «Nous ne sommes pas en crise, mais en décadence»

26 mars 2019 | Jean-Luc Marion

VIDEO : Nous poursuivons notre série de vidéos philosophiques glanées sur le Web. Cette semaine, retrouvez les mots et la voix de Jean-Luc Marion, philosophe catholique et membre de l'Académie française. Le phénoménologue de dénoncer trois concepts clé de la philosophie : valeur, croissance, nihilisme.

Démocratie et tolérance à la violence

16 mars 2019 | Jean-Michel Muglioni

ANALYSE : Alors que l’acte XVIII des «gilets jaunes» a été marqué par un regain de violences à Paris, le philosophe s'interroge sur les différences de réaction face aux violences, selon qu'elles sont commises par des manifestants ou des représentants de la République. Il y voit un dangereux rejet des institutions, nourri par le ressentiment d'une société qui se sent méprisée et dépossédée.

F.-B. Huyghe : «Les ‘gilets jaunes’ s’opposent à une hégémonie idéologique»

16 février 2019 | Francois-Bernard Huyghe

ENTRETIEN :  Animés par «la liberté des anciens», les Français qui défilent depuis novembre sont mus par le désir d’exister comme «sujets politiques», selon le coauteur de "Dans la tête des Gilets jaunes". Face à un gouvernement qui répond par le mépris, le directeur de recherche à l’IRIS craint une montée aux extrêmes.

Contre une Constitution «gilet jaune»

18 janvier 2019 | Pierre-Henri Tavoillot

BILLET : Il y a du peuple, mais pas le peuple, observe le maître de conférences à la Sorbonne qui craint que les «gilets jaunes» s'arrogent le monopole du corps politique. RIC, reconnaissance du vote blanc, réduction du nombre de députés : il rejette ces «gadgets» et assume la verticalité de la Ve République. 

Une «foule électronique» n’est pas le peuple

7 janvier 2019 | Jean-Michel Muglioni

BILLET : Les réseaux sociaux jouent un rôle essentiel dans le mouvement des «gilets jaunes». Adoubée par une communauté de passions, une simple déclaration de comptoir publiée sur Twitter ou Facebook peut s’inscrire dans les consciences, exploser dans la rue, se traduire en violence et menacer la notion même d’institution politique.

«L’Europe ne sait plus où elle va»

1 janvier 2019 | Michel Juffe

ANALYSE : En cette année d'élections européennes, iPhilo publiera plusieurs textes sur l'Europe. En voici un premier à propos du dernier livre de Jean-François Billeter. Face à la Chine, aux Etats-Unis ou à la Russie, peut-il exister une République européenne qui ne soit cependant pas une nation ?

Monde

Le Brexit à la lumière de Carl Schmitt

3 février 2017 | Diane Delaurens

ANALYSE : Le Brexit représente plus qu’un simple référendum sur la participation du Royaume-Uni à l’Union Européenne ; il marque la fin du consensus politico-économique qui entourait la construction supranationale de cette dernière fin de siècle.

Alep : quel est ton camp ?

15 décembre 2016 | L. Hansen-Löve

TRIBUNE - Notre chroniqueuse était présente au rassemblement parisien en hommage aux victimes d'Alep. Dans le jugement moral que nous portons, elle en appelle à ne pas oublier la raison du cœur qui ne peut être supplantée par la raison calculatrice.

Qui a peur du grand méchant Trump ?

11 décembre 2016 | Maia Hruska

TRIBUNE - Et Si la victoire de Donald Trump était le miroir inversé de l’affaire Lewinsky qui secoua la présidence de Bill Clinton ? Le danger que représente Trump pour la démocratie américaine réside moins dans son programme que dans l’élan brutal qui l’a propulsé au pouvoir.

Peter Sloterdijk : « L’invraisemblance de la vie démocratique palpable aux Etats-Unis »

10 novembre 2016 | Peter Sloterdijk

ARCHIVES : Alors que Trump a été élu à la Maison-Blanche, nous publions quelques extraits d'un interview accordé par le philosophe Peter Sloterdijk au magazine Le Point en 2003.

Trump : le déchaînement des passions démocratiques

9 novembre 2016 | Luc Ferry

TRIBUNE : Machiavel suggérait au Prince d’asseoir son pouvoir, non sur l’armée, la police ou les riches, mais sur les passions les plus communes, c’est à dire sur le peuple.

Le Brexit face aux élites : vite, il faut relire Janis !

29 juin 2016 | Helene Feertchak

TRIBUNE : les élites qui critiquent l'état d'esprit de fermeture du Brexit ne sont-ils pas les premiers à être un petit monde clos sur lui-même ? Analyse d'un paradoxe avec la thèse du psychosociologue Irvin Janis.

USA, Europe, Russie : monde multipolaire et démocratie souveraine

13 mai 2016 | Jacques Sapir

ANALYSE : avec la fin de l'hégémonie américaine, on assiste à l'avènement d'un monde multipolaire, où les règles de droit internationales doivent être repensées, ainsi que la notion de souveraineté pour la démocratie puisse se déployer proprement.

Science

La Blockchain, une philosophie crypto-anarchiste

10 mars 2019 | Thibaut Gress

ANALYSE : Les Bitcoins et autres crypto-monnaies, qui reposent sur le principe de la Blockchain, sont l’application d’un certain rapport politique voire idéologique au monde. La blockchain substitue l’anonymat du nombre à l’incarnation de l’autorité. Ce crypto-anarchisme veut liquider l'auctoritas en son sens classique au profit d'un monde horizontal et sans frontière.

Levinas et les robots

8 février 2019 | Julien De Sanctis

ANALYSE : L’auteur de "Totalité et infini" aurait certainement considéré que les robots, bien que développés de plus en plus à l’image de l’homme, n’ont pas de «visage», remarque le philosophe des techniques. Mais est-ce aussi simple ?

Anonymisation des données personnelles : l’arbre qui cache la forêt

13 décembre 2018 | Julien De Sanctis

BILLET : Tel un cheval de Troie, ce prétendu souci éthique des entreprises pourrait servir à renforcer encore davantage le "dataisme" , met en garde Julien de Sanctis. Dans la relation entre l'homme et les data, il pourrait s'agir d'un élargissement du concept heideggérien d'arraisonnement de la nature par la technique : nous devenons peu à peu «transparents» à des dispositifs techniques qui, eux, restent plus que jamais des boites-noires.

Sortir les intelligences artificielles de l’ombre

28 juillet 2018 | Julien De Sanctis

TRIBUNE - Les intelligences artificielles sont porteuses d'un risque, celui de rendre invisibles les technologies. Cela s'ajoute au fait qu'elles sont déjà des boîtes noires : nous savons les utiliser, mais ignorons comment elles fonctionnent. Une nouvelle hétéronomie risque de naître de cette technicisation du monde.

Neurologie, psychanalyse et philosophie : un triangle non-oedipien ?

7 juillet 2018 | Michel Juffe

ANALYSE : Michel Juffé rêve d'une union entre ces trois adultes consentants pour former une "psychologie stable en continuelle innovation". A cette fin, le philosophe, féru de psychanalyse et de sciences, conseille la lecture de l'ouvrage Le cerveau et le monde interne des chercheurs Mark Solms et Oliver Turnbull, qui réalisent dans leur essai de 2002, traduit en 2015, une formidable introduction à la neuropsychanlyse. 

La science est-elle vraie ?

24 mars 2018 | Bruno Jarrosson

ANALYSE : La réponse positive semble aller de soi. Pourtant, sous la pression des faits eux-mêmes, les philosophes n’ont pu sauver la validité de la démarche scientifique qu’au prix d’une réflexion nuancée sur l’élaboration des théories. Quatre penseurs ont marqué cette réflexion au xxe siècle : Karl Popper, Thomas Kuhn, Imre Lakatos et Paul Feyerabend.

Conscience, liberté et mécanismes cérébraux

22 janvier 2018 | Jean-Michel Muglioni

ANALYSE : Jean-Michel Muglioni s’oppose à une thèse prétendument scientifique qui réduit la conscience à n’être que l’accompagnement de processus cérébraux non conscients. Il lui oppose un mouvement de révolte : une objection de conscience ! Il importe que chacun ose juger ce qui se donne comme des travaux scientifiques ou comme des jugements d’experts et sache dire non.

Eco

Les subtils et les crustacés

12 février 2019 | Bruno Jarrosson

BILLET : Autour d'une variation inspirée par André Gide, l'ingénieur et philosophe des sciences estime que l'intelligence est subtile quand elle est la fille du principe de rationalité limitée. L'environnement est toujours incertain, il faut vivre avec, ce que ne comprennent pas les crustacés. 

Xavier Pavie : «Derrière l’innovation, une volonté de transcendance»

14 janvier 2019 | Xavier Pavie

ENTRETIEN : Dans "Philosophie de l’innovation" chez PUF, le philosophe de l'ESSEC étudie cette force de changement qui vient de l’homme tout en cherchant à le dépasser. Mais il se veut résolument optimiste : oui, il est possible d’arrêter une innovation jugée nuisible pour la société.

Pourquoi le goût du pouvoir rend-il impuissant ?

18 juillet 2018 | Eric Delassus

CHRONIQUE : Le pouvoir est nécessaire dans les organisations humaines, mais a le défaut d'être à la fois remède et poison, ce que les Grecs appelaient un pharmakon. Pour Eric Delassus, le point de basculement réside dans la nature désir du manager, selon qu'il souhaite - ou non - contribuer à la puissance d'agir de ses subordonnés.

«La Gueule de l’emploi» : l’entreprise comme état de nature

20 mai 2018 | Eric Delassus

BILLET : Le documentaire La gueule de l'emploi, sorti en avril dernier, montre un management impitoyable et humiliant renvoyant les hommes à une sorte d'état de nature. Eric Delassus révèle les processus d'habitude et d'irresponsabilité individuelle à l'œuvre dans ces situations professionnelles, comparant les cadres de recrutement à ce qui semble être une nouvelle "banalité du mal".

Luther, la société et le marché

9 novembre 2017 | Claude Obadia

CHRONIQUE : La religion protestante fête aujourd'hui ses 500 ans. À contre-courant de la thèse wébérienne d'un protestantisme annonçant la société de marché, les valeurs chrétiennes fondent, chez Martin Luther, une critique précoce de la logique marchande.

L’économie est-elle une science ?

28 septembre 2017 | Jacques Sapir

ANALYSE : Question épistémologique par excellence, celle de la scientificité d’une discipline prend une dimension particulière avec l’économie, tant son poids dans la société humaine et parmi ses dirigeants est lourd. Jacques Sapir part du consensus méthodologique inquiétant qui existe dans la recherche pour remonter à Karl Popper, dont le « falsificationnisme » est largement inopérant quand […]

Le management : une question philosophique

11 février 2017 | Eric Delassus

ANALYSE : En raison d’une méconnaissance réciproque, la philosophie et le management n’ont pas toujours fait bon ménage. Mais, au lieu de réduire le management à la transmission et l’application mécanique de procès dont la teneur éthique est parfois discutable, il semble préférable d’en faire un objet de réflexion.

Classiques iPhilo

Raymond Aron avait le cœur tendre et l’esprit droit

22 mars 2019 | Fabrice Gardel

BONNES FEUILLES : Nous publions l'introduction et quelques extraits de «L'Abacédaire de Raymond Aron» paru le mois dernier. En quelques phrases, celui que Claude Lévi-Strauss qualifiait de «professeur d'hygiène intellectuelle» nous nourrit de son esprit lucide et visionnaire.

Wittgenstein, la loi du silence

21 février 2019 | Sylvain Portier

ANALYSE : Ludwig Wittgenstein fait partie des philosophes dont la vie s'accorde avec la pensée. Et au cœur de celles-ci, le silence. A l'origine, une critique de la métaphysique, qui ne serait qu'une suite de «bavardages», et une théorie du langage selon laquelle «ce dont on ne peut parler, il faut le taire». 

Leibniz, penseur complexe de l’infini

21 novembre 2018 | Sylvain Portier

ANALYSE : On connaît tous un peu Leibniz, en la personne de Pangloss dans Candide de Voltaire. Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes. Le terme "monade" est aussi célèbre, mais au-delà, connaît-on vraiment ce philosophe de l'optimisme rationnel, dont la pensée est tournée vers l'infini ?

Jean Baudrillard : «Notre système est hanté par le mur de l’échange impossible»

15 mai 2018 | Jean Baudrillard

VIDEO : Nous vous proposons une fois par mois des vidéos de philosophes glanées sur le web. Car si l’on connaît leurs noms, parfois leurs pensées, souvent nous manque-t-il leur voix. Retrouvez ainsi le ton et le souffle des philosophes dans leurs propres mots. En mai, c’est une grande figure intellectuelle de la deuxième moitié du 20e siècle, Jean Baudrillard, que nous vous proposons de visionner.

Aristote et l’amitié vertueuse

2 mai 2018 | Aristote

CLASSIQUES : Nous vous proposons au début de chaque mois la lecture d’un grand texte de l’histoire de la philosophie. Ils sont d’autant plus grands qu’ils continuent à nous éclairer… pour peu encore que nous les lisions. Dans le monde du zapping, conserver un contact avec les «classiques» est un acte de courage. Dans ce texte de l'Ethique à Nicomaque, Aristote décrit une forme d'amitié particulièrement rare et exigeante.

Désir mimétique, bouc émissaire, christianisme : les trois temps de René Girard

19 avril 2018 | Rene Girard

VIDEO : Nous vous proposons une fois par mois des vidéos de philosophes glanées sur le web. Car si l’on connaît leurs noms, parfois leurs pensées, souvent nous manque-t-il leur voix. Retrouvez ainsi le ton et le souffle des philosophes dans leurs propres mots. Après Camus ou Deleuze, c'est une autre grande figure intellectuelle du 20e siècle que nous avons choisie de vous faire découvrir.

Alexis de Tocqueville et le despotisme démocratique

9 avril 2018 | iPhilo

CLASSIQUES : Nous vous proposons au début de chaque mois la lecture d’un grand texte de l’histoire de la philosophie. Ils sont d’autant plus grands qu’ils continuent à nous éclairer… pour peu encore que nous les lisions. Dans ce texte de De la démocratie en Amérique, l'un de ses plus connus, le philosophe libéral dessine les contours d'un monde où la démocratie rencontre le despotisme, pour s'y fondre, dans un mouvement qui apparaît rétrospectivement comme prophétique.