En matière d’expression, la licence fait le lit de la tyrannie

25 février 2020 | Alain Cambier

TRIBUNE : Le «parrhésiaste», autrement dit le franc-parleur, cher à Foucault, ne peut oublier la recherche de la vérité, sans quoi l'espace public deviendra un champ de bataille

Inscrivez-vous à la newsletter iPhilo !

Recevez le premier journal en ligne gratuit écrit par des philosophes dans votre boîte mail !

René Guénon face à l’Université

19 février 2020 | Thomas Flichy de La Neuville

BILLET : L’historien a relu «Orient et Occident» de René Guénon, dans lequel l'inclassable philosophe dénonçait la dérive scientiste d'une Université formée de spécialistes excessivement attachés à «d'insignifiantes recherches sur des points de détail».

Le désir, ce manque paradoxal

1 février 2020 | Guillaume Morano

UN MOT, UN PARADOXE : Chaque mois pendant six mois, iPhilo publiera une entrée du très beau "Dictionnaire paradoxal de la philosophie".

«Dessine-moi un chat de Schrödinger»

25 janvier 2020 | Philippe Granarolo

LECTURE : Avec la physicienne Virginie Langlois et l'illustratrice Cécile Decorte, le philosophe bien connu des lecteurs d'iPhilo publie un livre inclassable mais très réussi illustrant (au sens propre et figuré) les implications paradoxales de la mécanique quantique sur notre vie quotidienne.

Heidegger l’obscur

19 janvier 2020 | Sylvain Portier

ANALYSE : Après celles de Fichte, Leibniz et Wittgenstein, Sylvain Portier propose dans iPhilo une introduction à la pensée d'un philosophe aussi souvent critiqué que parfois adoré, Martin Heidegger.

La mélancolie d’écrire

11 janvier 2020 | D. Guillon-Legeay

TEMOIGNAGE : En ce début d’année, Daniel Guillon-Legeay, que nos lecteurs connaissent bien, a témoigné au créateur d’iPhilo, Alexis Feertchak, de son désarroi, qui l’a écarté quelques mois de l’écriture, et de ses bonnes résolutions pour l’année 2020. Alexis Feertchak : Le texte qui suit est en quelque sorte un « quatre mains ». Au départ, rien […]

En montagne, à la conquête de soi

23 décembre 2019 | Francois Gachoud

BONNES FEUILLES : En ces vacances de Noël, nous publions le texte d'un philosophe suisse amoureux de la montagne. Dans "Sagesse de la montagne", François Gachoud voit ces sommets comme les lieux, aussi, d'une montagne intérieure.

Relire le relié : la dernière leçon de Michel Serres

17 décembre 2019 | Olivier Joachim

LECTURE : À l’occasion de la publication de "Relire le relié", Olivier Joachim, physicien proche du philosophe français mort en 2019, évoque avec émotion le dernier essai, posthume, de son ami Michel Serres.

Éloge de la classe

10 décembre 2019 | Rene Chiche

BONNES FEUILLES : Dans son essai "La Désinstruction nationale", le philosophe dénonce des réformes scolaires successives qui détruisent la classe en tant qu'unité de temps et de lieu qui permet de créer une communauté d'intelligences.

Quand Gabriel Tarde imaginait le refroidissement de la planète

4 décembre 2019 | Thomas Flichy de La Neuville

BILLET : L'historien Thomas Flichy de la Neuville a retrouvé un texte de Gabriel Tarde (1843-1903) dans lequel le sociologue imagine un 21e siècle frappé par un refroidissement. Même s’il s’est trompé sur les évolutions climatiques, il a eu quelques lumineuses intuitions sur la modernité à venir, note le professeur de géopolitique.

PMA pour toutes : une avancée, mais vers où ?

25 novembre 2019 | Hubert Carron

BILLET : A propos du vote du projet de loi de bioéthique, le philosophe décrit avec inquiétude le caractère irrésistible de la «technoscience» qui par avance a décidé de tout sans que personne n’y puisse mais. Le droit, qui a perdu sa valeur normative, ne peut que suivre. Mais pour aller où ?

La démocratie à l’ère du tout numérique

21 novembre 2019 | Salim Mokaddem

ANALYSE : Le philosophe s’inquiète d’un monde dans lequel le numérique réduit l’ensemble des problèmes politiques à des calculs nécessaires, binaires et non dialectiques, sans délibérations.

Lamarck : «L’homme destiné à s’exterminer lui-même»

14 novembre 2019 | Jean-Baptiste de Lamarck

CLASSIQUE : Quelques lignes du naturaliste français Jean-Baptiste de Lamarck (1744-1829) font florès. Le savant y décrit comment l'homme rend «le globe inhabitable» avant de s'anéantir.

Descartes contre Montaigne : le perroquet parle-t-il ?

8 novembre 2019 | Claude Obadia

ANALYSE : Voici un duel philosophique sur la question du langage animal. Selon l'auteur des "Essais", l'homme et l'animal sont différents par degré et non par nature, ce que postule au contraire l'auteur du "Discours sur la méthode". Ce duel est aussi celui qui opposa les "réalistes" aux "nominalistes" lors de la querelle médiévale des Universaux.

L’oubli, meilleur ennemi de la mémoire

31 octobre 2019 | Pierre Dulau

UN MOT, UN PARADOXE : Chaque mois pendant six mois, iPhilo publiera une entrée du très beau "Dictionnaire paradoxal de la philosophie".

L’esprit malin du capitalisme

26 octobre 2019 | Pierre-Yves Gomez

ANALYSE : L'économiste publie un essai stimulant dans lequel il inverse le sens de causalité que Max Weber établit entre le capitalisme et son esprit. L'individualisme néolibéral est le produit du capitalisme spéculatif plus que sa cause.

Maurice Clavel dans le vent de l’esprit

21 octobre 2019 | Francois Gachoud

HOMMAGE : Le philosophe suisse salue la mémoire de Maurice Clavel, philosophe franc-tireur, résistant pendant la guerre, converti au catholicisme, longtemps «journaliste transcendantal» à «Combat» et au «Nouvel Observateur», dont on fête cette année le quarantième anniversaire de la mort.

L’ère de la post-vérité ou le «complexe de Jocaste»

15 octobre 2019 | Alain Cambier

TRIBUNE : La post-vérité signe l’abolition de la frontière entre le vrai et le faux. Sur fond de tragédie grecque, l'auteur de «Philosophie de la post-vérité» décrit avec finesse «la cristallisation des démêlés chroniques entre l’exigence de vérité et la puissance de son déni».

Mark Lilla : «Le réactionnaire pense en naufragé»

9 octobre 2019 | Mark Lilla

BONNES FEUILLES : L’historien des idées américain a publié en 2017 un ouvrage majeur, "L’Esprit de réaction", que traduit Desclée de Brouwer. Loin d'être un conservateur, le réactionnaire partage la radicalité du révolutionnaire, mais est animé d’un désespoir étrangement exalté.

Intelligence artificielle : du fantasme à l’idée adéquate

4 octobre 2019 | Eric Delassus

ANALYSE : La puissance potentielle de l'intelligence artificielle, à la fois, nous fascine et nous effraie. Il nous faudra apprendre à vivre, même bâtir une «nouvelle alliance» avec cette nouveauté si proche de nous, trop peut-être.

Du bon usage du scandale en démocratie

29 septembre 2019 | Jerome Lebre

ANALYSE : Jérôme Lèbre nous présente son prochain livre, Scandales et démocratie, qui paraît la semaine prochaine chez Desclée de Brouwer. À l'heure des lanceurs d'alerte et des scandales à répétition, il souligne la vertu de l'indignation et le danger de la dissimulation dans le jeu démocratique.

La consolation, rendre raison du mal

22 septembre 2019 | Martin Steffens

UN MOT, UN PARADOXE : Chaque mois pendant six mois, iPhilo publiera une entrée du "Dictionnaire paradoxal de la philosophie", un très beau livre paru cette année.

«Seule la violence paie» : anatomie d’un mensonge

16 septembre 2019 | L. Hansen-Löve

TRIBUNE : En parcourant le monde de 2019, Laurence Hansen-Löve observe la place toujours centrale de la violence, comme si celle-ci devait éternellement l'emporter, à rebours de l'idée d'un progrès moral de l'humanité.

Lévinas et le rythme du désir

9 septembre 2019 | Sophie Galabru

ANALYSE : On lie généralement l’œuvre d’Emmanuel Lévinas au thème du rapport à l’Autre. Ses réflexions sur le temps, moins connues, sont pourtant essentielles, décrivant les méandres d’un passé immémorial, jamais vécu, qui fonde le désir d’Autrui lévinassien.

Le guid(on) de la philosophie

3 septembre 2019 | Francis Metivier

LECTURE : Auteur de «Avec Socrate à vélo», le cycliste et philosophe Guillaume Martin entre au Panthéon de la «pop' philosophie».

Le paradoxe de Zahia ou la difficulté d’être une «fille facile»

29 août 2019 | Sylvain Portier

RENCONTRE : Cet été, Sylvain Portier s'est entretenu avec Zahia Dehar. A l’occasion de la sortie du film Une fille facile de Zahia et alors qu'un nouveau puritanisme prospère, il propose une réflexion sur les paradoxes de la condition féminine.

Peut-on lire Kant à la plage ?

30 juillet 2019 | Audrey Jougla

LECTURE : La vie est trop courte pour passer à côté de Kant, surtout lorsque c’est la peur de la complexité ou de l’ennui qui freine le lecteur. Audrey Jougla conseille vivement la lecture du dernier livre de Francis Métivier, "Kant à la plage".  

L’autorité faillie du chef Macron à la lumière de Kojève

26 juillet 2019 | Diane Delaurens

ANALYSE : D'où vient l'autorité ? En 1942, le philosophe Alexandre Kojève a décrit quatre figures d'autorité : le chef, le maître, le juge et le père. Dans le sillage des «gilets jaunes», l'autorité d'Emmanuel Macron, qui s'était d'abord présenté aux Français comme un chef, a failli. C'est dans les trois autres figures que cette autorité pourrait être retrouvée. 

Pourquoi Nietzsche et les nazis étaient vraiment incompatibles

15 juillet 2019 | Philippe Granarolo

BONNES FEUILLES : «Les plus acrobatiques contorsions intellectuelles ne pourront jamais réconcilier» l’individualisme de Nietzsche avec l’anti-individualisme totalitaire, martèle Philippe Granarolo. Nous publions un extrait de son dernier ouvrage, En chemin avec Nietzsche.

L’activisme tue la politique

10 juillet 2019 | Stanislas Chaillou

BILLET : Stanislas Chaillou déplore la progression d'un militantisme sectaire outre-Atlantique. Dans une variation philosophique empreinte de conservatisme, il dénonce cet activisme radical, déraciné, abstrait et moralisant et défend une plus grande tempérance en politique pour prendre le temps des choses et tenir compte vraiment de la pluralité des cultures. 

Le règne discret mais prospère des idoles

5 juillet 2019 | Pierre Bentata

TRIBUNE : La modernité a-t-elle vraiment envoyé aux oubliettes de l'histoire mythes et croyances pour faire triompher science et raison ? Dans son dernier essai, l'économiste analyse au contraire la revanche contemporaine des idoles, les idéologies n'ayant pas trépassé en 1991.

Les écologistes sont-ils les ennemis du peuple ?

30 juin 2019 | L. Hansen-Löve

BILLET : L'écologie n'est pas une nouvelle idéologie au service d'un futur totalitarisme. Au contraire, les écologistes doivent se méfier de leur pessimisme car le désespoir ne fait jamais recette en politique.

Le philosophe n’est pas un professeur de bonheur

25 juin 2019 | Eric Delassus

BONNES FEUILLES : Loin des marchands de bonheur qui font aujourd'hui florès, le philosophe spinoziste assume un postulat moins agréable dans son dernier ouvrage, "Philosophie du bonheur et de la joie", paru chez Ellipses : le bonheur est une chose rare et difficile à atteindre.

Les mains sales de Bergson

13 juin 2019 | Mathilde Tahar

ANALYSE : Henri Bergson n’a pas bien été accueilli par la communauté des biologistes. Pourtant, sa philosophie est un garde-fou contre le mécanisme de la théorie de l’Evolution, qui est en réalité un finalisme «honteux», souligne la philosophe des sciences Mathilde Tahar, qui note que les questions que l’auteur de L’Evolution créatrice pose à la […]

Qu’est-ce qu’un philosophe ?

8 juin 2019 | iPhilo

CLASSIQUE : Nous continuons notre série des grands textes qui ont marqué la philosophie. Ce mois-ci, l'article "Philosophe" de "L'Encyclopédie", écrit par le grammairien Dumarsais, à la demande de Diderot et d'Alembert. Ce texte est un témoignage, celui de l'ambition du projet des Lumières, autant peut-être que de sa démesure voire d'une certaine naïveté lorsqu'il est poussé aussi loin.

Mort de Michel Serres : le joyeux Pantope s’en est allé

3 juin 2019 | Alexis Feertchak

HOMMAGE : Le philosophe est mort ce 1er juin. Un grand passeur, marin dans sa jeunesse, s'en va. Son oeuvre prolifique lui a permis de bâtir des ponts, entre les arts et les sciences, entre la technologie et l'écologie, entre les anciens et les modernes. Il était un voyageur, un homme de tous les lieux (pan-topos).

Inscrivez-vous à la newsletter iPhilo !

Recevez le premier journal en ligne gratuit écrit par des philosophes dans votre boîte mail !

Le crépuscule de la vitesse

29 mai 2019 | Sylvain Portier

ANALYSE : La vitesse ne date pas d'hier et l'homo sapiens n'a pas attendu la locomotive à vapeur pour faire de la vélocité le vecteur du progrès. On l'aime, la vitesse, ou plutôt on l'aimait. L'homme du XXIe siècle, qui n'est jamais allé aussi vite, doute de son propre mouvement. Le philosophe Sylvain Portier raconte l'histoire de cette défiance qui s'installe au coeur des consciences. 

«Tell the truth» : pourquoi les jeunes ont raison sur le climat

19 mai 2019 | L. Hansen-Löve

TRIBUNE : Laurence Hansen-Löve soutient les jeunes qui souhaitent manifester pour le climat, le 24 mai. La philosophe rappelle que l’exigence de vérité comporte une dimension éthique. On aurait tort de stigmatiser les jeunes qui sont en réalité à la hauteur de l'«angoissante mais indéfectible responsabilité des hommes».

Jean-Pierre Dupuy : «La dissuasion nucléaire est véritablement un pacte avec le diable»

13 mai 2019 | Jean Pierre Dupuy

GRAND ENTRETIEN : Plus que jamais en colère, le philosophe des catastrophes, professeur à Stanford, consacre à l'arme nucléaire son dernier livre, chez Desclée de Brouwer. "La Guerre qui ne peut pas avoir lieu" offre une enquête métaphysique aussi exigeante que passionnée. Jean-Pierre Dupuy s’est confié à la rédaction d’iPhilo.

Joseph Roth, le clairvoyant

27 avril 2019 | Michel Juffe

BILLET : Michel Juffé a lu "L'autodafé de l'esprit" (éd. Allia, 2019), un court essai écrit par Joseph Roth en 1933. Notre chroniqueur remarque la grande pertinence des observations que l'écrivain autrichien (1894-1939) né dans une famille juive de langue allemande fait l'année même de l'accession au pouvoir d'Adolf Hitler.  

L’étrange dénouement du périple moderne

22 avril 2019 | Salim Mokaddem

ANALYSE (2/2) : Alors que le projet postmoderne condamne depuis Kant l’idée de comprendre «le tout du monde» par rejet de toute métaphysique disant l'alpha et l'omega, notre planète est gagnée par un nouveau grand récit, fait cette fois-ci de chiffres, note le philosophe Salim Mokaddem. L’ère de l’algorithme réinvente la mathesis universalis.

La tragédie du postmodernisme

17 avril 2019 | Salim Mokaddem

ANALYSE (1/2) : Dans une jolie formule, le philosophe Salim Mokaddem explique que la postmodernité, qui met fin aux grands récits mythiques et aux grandes illusions, est à la fois «bavarde et muette». De Kant à nos jours, le postmoderne est condamné, face à la mort de la métaphysique, «à ressasser son impuissance à dire le tout des choses».